• C comme Chanoine honoraire : François Marie LE GOFF

    La famille paternelle de Ronan a fourni un grand nombre de religieux et de religieuses.

    Un de ces religieux, a acquis une certaine notoriété dans les années 1882-1916.

     

    C comme Chanoine honoraire : François Marie LE GOFF

     

    François Marie est né à Ploézal le 27 janvier 1821, il a quatre frères et cinq sœurs dont Roland Yves Marie qui sera le sosa 32 de Ronan.

    Ses parents sont François LE GOFF et Marie-Anne GOURIOU.    

    Son père est propriétaire et cultivateur, il sera également maire de la commune de Ploëzal pendant plus de 30 ans et à cette occasion obtiendra la croix de la légion d'honneur.

    Sa mère, très pieuse participe à de nombreuses œuvres religieuses. 

    François est un élève brillant et c'est tout naturellement qu'il se dirige vers le grand séminaire.

    Il est ordonné le 18 décembre 1847, il a 26 ans.

     Il est nommé :

    •  vicaire à Guingamp (22) le 17 février 1848 
    •  recteur de Penvénan (22) le 25 févier 1866
    • recteur de Plounez (22) le 12 août 1872
    • curé de Bourbriac (22) le 19 mars 1877
    • curé de Tréguier (22) le 03 avril 1882
    • chanoine honoraire le 20 août 1879
    • vicaire général honoraire le 09 septembre 1890

    Sa carrière religieuse est liée à la fondation du nouveau tombeau de Saint Yves et surtout à la préservation des reliques du saint homme.   

    En effet le premier tombeau de Saint Yves a été saccagé et détruit en 1793 par un bataillon de révolutionnaires composé de Parisiens.

    Heureusement, des officiers municipaux et un prêtre avaient enterré  les reliques  de saint Yves, Saint Tudual et Saint Mandé pour les soustraire de la destruction.

    François Marie a beaucoup œuvré pour qu'en 1890, un nouveau tombeau soit enfin inauguré.

    Il fit également installer la sonnerie des cloches de la cathédrale de Tréguier et fonde l'école Saint Yves et l'école Notre Dame.

    A 86 ans, il s'est élevé en vain contre le projet d'érection d'une statue à l'effigie d'Ernest RENAN natif de Tréguier. En effet le Chanoine François Marie ne peut admettre que l'écrivain aux pensées athées soit ainsi honoré dans la ville de Saint Yves. Ce projet de statue a créé une véritable polémique en Bretagne.    

    Finalement, la statue d'Ernest RENAN fut inaugurée en 1903. Mais en 1904, un calvaire de protestation et de réparation est inauguré en réponse à la fameuse statue.

    Le 5 juin 1916, après 69 ans de sacerdoce, François Marie va rejoindre son créateur.

    Il sera inhumé dans sa chère cathédrale de Tréguier le 8 juin 1916.  

       C comme Chanoine honoraire : François Marie LE GOFF

     

     

     

    C comme Chanoine honoraire : François Marie LE GOFF

     

    C comme Chanoine honoraire : François Marie LE GOFF

     

    Marie Anne, une de ces cinq sœurs née le 8 avril 1818 fut religieuse chez les filles de la Croix sous le nom de "sœur Dosithé". Elle aurait été la supérieure de cet ordre.

    Le chanoine LE GOFF aurait eu également 13 nièces dans différentes congrégations religieuses.

    Plusieurs de ses cousines du coté GOURIOU seront religieuses et une d'entre elles Marie Hyacinthe est décédée en Amérique où elle évangélisait les indiens.

    Voilà donc encore bien des pistes à explorer .........

     

    Marielle BATHANY-LE GOFF  

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :