• Challenge AZ 2016 : U comme neUrasthénique

    Eugénie est presque arrivée chez ses parents.

    Elle y restera la journée et peut être même la nuit prochaine.

    Après tout, Yves Marie est en mer, il ne rentrera que dans trois ou quatre jours.

    Maman a certainement plusieurs commandes en cours, elle sera bien heureuse d'avoir de l'aide.

    Eugénie aime beaucoup travailler avec sa mère.

    Elle se souvient encore du premier ourlet qu'elle a réalisé seule.

    Elle devait avoir huit ans, maman était si fière d'elle.

    C'est ce jour là qu'elle a décidé qu'elle suivrait les traces de sa mère et de Jeanne, sa sœur aînée.

    Elle est donc devenue couturière.

     

    Elle aime se souvenir des moments privilégiés qu'elles ont partagé ensemble, sa mère, sa soeur et elle, lors de la conception de sa robe de mariée.

    C'était il y a un peu plus de deux ans.

     

    Eugénie Marie Renée est née le 25 avril 1887 à Runan.

    Vincent SCOLAN, son père est couvreur d'ardoises.

    Sa mère, Marie Françoise TRIFOL est couturière.

    Ils ont 9 enfants :

     

    • Achille
    • Victor
    • Yves Marie
    • Jean Marie
    • Jeanne Marie
    • Théodore
    • François Marie
    • Eugénie Marie Renée
    • Auguste

     

    Ils vont perdre Achille à neuf mois et Théodore à trois ans.

    La famille demeure au bourg de Runan.

     

    Eugénie rencontre Yves Marie LE CAER. Ils sont amoureux. 

    Yves Marie est marin pêcheur, sa famille est de Plouëc .

    Il est le fils de Pierre Marie LE CAER et de Marie Anne LOZAHIC.

    Le mariage est célébré le 9 février 1909 à Runan.

     Depuis maintenant deux ans , Eugénie nage en plein bonheur.

     

    Elle arrive enfin au bourg de Runan et s'apprête à frapper à la porte de sa maison natale, lorsque celle-ci s'ouvre.

    Ses parents sont sur le point de partir.

    Eugénie se demande ce que son père fait à cette heure à la maison.

    Il ne semble pas dans son assiette, il est peut être malade….

    A peine le temps de dire bonjour que sa mère lui tombe dans les bras, en larmes.

    Un voisin est présent également, il lui explique qu'Achille, le frère de son père s'est pendu .

    Il aurait profité de l'absence de tante Périnne qui était au lavoir pour en finir.

    C'est Yvonne, leur petite cousine de neuf ans qui a prévenu la voisine du drame.

     

    Tonton Achille, n'allait pas très bien depuis quelques temps, il avait des idées noires.

    Et il avait déjà essayé d'attenter à sa vie.

    Le médecin prévenu, avait dit qu'il souffrait de neurasthénie.

    La famille en avait déduit que c'était un nouveau nom pour dire qu'il souffrait tout simplement de mélancolie.

     

    Eugénie prend la décision d'accompagner ses parents chez son oncle, elle pourra au moins s'occuper de sa petite cousine Yvonne qui ne doit pas comprendre le geste de son grand-père.

     

    (Ouest Éclair du 18/06/1911)

     

    ******************************

     

    Eugénie Marie Renée SCOLAN est la belle soeur de Marie Augustine LE CAER, l’arrière-grand-mère de Ronan (sosa 13).

     

    Marielle BATHANY-LE GOFF

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :