• H Comme le H des BATHANY qui va et vient

    Qui n'a pas entendu dire que les noms propres n'avaient pas d'orthographe ? 

    Quelle belle idée reçue ! Il n'y a qu'à voir ma tête si vous oubliez l'espace entre LE et GOFF.

    Les généalogistes savent que les différentes orthographes d'un même nom sont explicables par l'accent, la prononciation du déclarant ainsi que par les erreurs de notation du rédacteur et surtout sa décision d'écrire de telle ou telle manière.

    Le rédacteur qui détenait la science de l'écriture, le déclarant la plupart du temps ne sachant ni lire ni écrire lui faisait entièrement confiance.

    C'est l'acte de naissance qui fixe la graphie du nom et du prénom d'un individu. Un trait d'union oublié pour un prénom composé lors de l'établissement de l'acte de naissance et vous apprendrez lors de la demande d'un passeport par exemple, que votre prénom est Jean et non Jean-Michel.  

    D'où l'importance de la vérification par le déclarant de la graphie des noms et prénoms d'un acte de naissance avant d'y apposer sa signature.     

    Le berceau de la famille BATANY se situe dans la commune de Telgruc-sur-Mer. On y trouve aussi des BATHANY avec un H.

    Dans une même fratrie on peut trouver les deux orthographes.

    Le nom de jeune fille de Germaine, ma mère s'écrit avec un H comme spécifié sur son acte de naissance alors que ce n'est pas le cas sur celui de son père Alain.

    H Comme le H des BATHANY

     Pourtant le H réapparaît lors de l'établissement du livret de famille qui lui sera remis lors de son mariage avec Barbe Marie MARCHADOUR.

    H Comme le H des BATHANY

     

     

    Le BATANY le plus ancien de l'arbre de Ronan porte le numéro Sosa 1792 et se nomme Henry BATANY et serait né vers 1680.

    Le BATANY le plus connu que j'ai trouvé n'a pas encore de place dans l'arbre de Ronan, il se nomme Pierre et est né à Douarnenez en 1888. Il est Chanoine Honoraire de Quimper. Mais son père, Magloire BATANY, instituteur est originaire de Telgruc. Pierre est l'auteur d'une thèse de doctorat d’Université sur le poète et folkloriste breton LUZEL (1821-1895).     

    Je pense qu'à Telgruc tous les BATHANY avec et sans H et même ceux avec un I à la place du Y  descendent tous des mêmes ancêtres.

    Aussi, j'ai le projet de bâtir une base de données afin d'étudier ces familles. Si vous avez déjà mené ce genre de projet, je serai très intéressée par votre expérience.

     

    Marielle BATHANY-LE GOFF


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Juin 2015 à 12:51

    "les différentes orthographes d'un même nom sont explicables par l'accent, la prononciation du déclarant"


    Oh comme vous avez raison ! Vers Montbéliard dans le Doubs, la même personne nait sous le nom de GERILL, se marie comme KOERIC et décède sous le nom de QUERRICK ... J'en ai fiat un mini résumé car je n'avais vu une telle variation 


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :