• K comme KERGALL Pierre, disparu au combat

    Aujourd'hui 23 septembre 1920, Marie Françoise devrait être heureuse, dans quelques heures elle va se marier, ou pour être plus juste, se remarier.

    Elle ne peut s'empêcher de penser à son Pierre, son premier amour, l'amour de sa vie. Celui qu'elle a attendu durant les cinq années qui viennent de s'écouler. Elle a tant espéré le voir franchir un beau matin  la porte d'entrée . Comme avant, comme pendant les années du bonheur, comme avant ces années terribles, comme avant la guerre, la grande guerre .....

    Pendant longtemps, elle a refusé de croire qu'elle ne le reverrait plus, elle n'a pas voulu croire ses trois mots maudits....."disparu au combat".....on ne disparaît pas comme par magie et pourtant....    

    Son Pierre Marie est né le 5 juillet 1883 à Coatascorn (22), de Pierre KERGALL et de Marie Yvonne LE PAPE.  

    Né en 1883, il fait partie de la classe 1903 et se fait recruter au bureau de Guingamp (22) sous le numéro 1376. 

    Le 29 mai 1910 à Plouëc (22) , il épouse Marie Françoise LE CAËR, la fille de Pierre LE CAËR  et de Marie Anne LOZAHIC. (Les sosas 26 et 27 de Ronan)

     

    K comme KERGALL Pierre, disparu au combat

    K comme KERGALL Pierre, disparu au combat

     

    (Acte de mariage de Pierre Marie Kergall et de Marie Françoise LE CAËR)

    Hélas, 4 ans plus tard c'est la guerre, Pierre est incorporé en 1915 et va disparaître le 12 février 1915 à SOUAIN-PERTHES-LES-HURLUS dans la MARNE

     

    K comme KERGALL Pierre, disparu au combat

     

     

    En été 1920, le décès de Pierre est reconnu, Marie Françoise est officiellement veuve, les cinq années qui viennent de passer ont fait mourir l'espoir de le voir revenir.

    Fin septembre 1920, Marie Françoise se remarie avec Yves Marie DROUMAGUET.

    Car il faut vivre, vivre pour une petite fille qui viendra dans deux ans en 1922. Une petite Yvonne qui deviendra la cousine préférée de François LE GOFF, le grand père de Ronan...........mon père.  

     

    ***********************

    21688 soldats non identifiés de la première guerre sont inhumés dans la nécropole de SOUAIN. 

    http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/lieux/1GM_CA/cimetieres/francais/souain.htm

     

     Marielle BATHANY-LE GOFF


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :