• K comme KERSPERN Clémence

    Les pommes de terre sont épluchées, les carottes également.

    Plus qu'à couper en morceaux, pas trop gros les morceaux. Et hop ! je les place dans l "Easysoup" , je recouvre d'eau, avant de fermer je n'oublie pas d'ajouter un "kub or".

    Je branche l'appareil.

    Dans vingt minutes, ma soupe sera prête. Je ne regrette pas d'avoir suivi les conseils de ma copine Sylviane et d'avoir investi dans cet appareil. Il me fait gagner un temps fou et en plus m'a réconcilié avec la soupe faite maison.

    "Une soupe en vingt minutes, tu te moques de moi Marielle ?"

    Une jeune femme , portant une coiffe finistérienne est plantée au milieu de ma cuisine, mains sur les hanches.

    "- Je serais bien curieuse de voir le résultat, tes légumes seront loin d'être bien cuits. Moi ma soupe, elle devait mitonner pendant des heures sur le feu.

    - Depuis ton époque , les maîtresses de maison ont vu arriver le fourneau à bois , la gazinière, la cuisinière électrique , la cocotte-minute , le cookéo et bien d'autres appareils ménagers. Et heureusement d'ailleurs, cela nous a bien simplifié la vie.      

    - Je n'ai jamais eu besoin de tout cela, je cuisinais dans l’âtre. Mais je serais bien curieuse de la goûter ta soupe. En attendant , en vingt minutes , j'ai largement le temps de te parler de moi.

    Comme tu l'as deviné à ma coiffe, je suis bien finistérienne. Je suis de la famille de ta mère. Je m'appelle Clémence KERSPERN.

    Je suis née le 30 brumaire de l'an 14 de la République ou si tu préfères le 21 novembre 1805 à Telgruc (29).  

    Alors que le Directoire gouverne la France, mes parents, Maurice KERSPERN et Anne GELEBART se marient à Telgruc (29) le 22 février 1797. Ils auront bientôt cinq enfants, mais seulement quatre vont survivre.

    J'ai donc deux frères, Etienne et Thomas et une soeur Marie Claudine, je suis la troisième.

    Mes parents étaient cultivateurs dans le quartier de Lespiquet. 

    Etienne épousera Marie Anne LE BOURVON,  Mairie Claudine deviendra Madame Yves LE MOUDENNER et Thomas se mariera avec Françoise LE MEVEL.

     Moi aussi, je vais me marier, le même jour que ma soeur Marie Claudine d'ailleurs.

    J'ai 21 ans lorsque j'épouse Jean GOURMELEN le 27 janvier 1826 à Telgruc (29).

    Nous sommes installés comme cultivateurs dans le quartier de Quinivel à Telgruc. 

    Notre premier enfant Etienne naîtra à la fin de l'année, le 4 décembre 1826.

    Puis viendront Philippe en 1828, Thomas en 1829, Marie Anne en 1831 et Anne en 1833.

     Je n'ai pas eu la chance d'élever mes enfants. Je meurs le 8 février 1834. J'ai trente ans. Mon aîné Etienne n'a pas encore huit ans et ma petite dernière a un peu plus de quatre mois.

     Mes filles ne vont pas tarder à me rejoindre. Marie Anne décède sept mois plus tard, le 30 septembre 1834. Ma petite Anne, décédera l'année suivante le 24 avril 1835.

    En un peu plus d'un an, mon pauvre Jean a vu disparaître la moitié de sa famille.

    Lui non plus ne va pas résister. Il va suivre notre fille Anne onze jours plus tard, le 5 mai 1835. 

    Depuis 1832, une épidémie de choléra s'était abattue sur le Finistère. En 1835 on parlait même de cas de variole.

    Nos trois garçons sont orphelins , heureusement que mes parents sont encore en vie , ils vont pouvoir veiller sur nos trois petits.

    Je crois bien que les vingt minutes sont passées, tu vois c'était suffisant pour te raconter ma vie. Alors on la goûte cette fameuse soupe ?" 

    C'est avec plaisir que j'ai servi un bol de soupe à ma visiteuse. Le verdict ne s'est pas fait attendre.

     "- Mais elle est délicieuse, franchement elle est magique ta machine à soupe. Je pense que ta mère sera heureuse de savoir que tu sais faire une soupe aussi bonne. A mon retour, ma première visite sera pour elle. D'ailleurs, je te dis au revoir car il est grand temps que je me sauve." 

    dc

    (Acte de décès de Clémence KERSPERN - 08/02/1834)

    *********************

     

    Jean GOURMELEN et Clémence KERSPERN est les sosa 116 et 117  de Ronan (branche maternelle)

     

    Marielle BATHANY-LE GOFF

    Pour me contacter : marielle.le-goff@wanadoo.fr 


  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Novembre à 23:31
    Sébastien

    Encore une belle rencontre dans le cadre de ce #ChallengeAZ 2018 !

    Et quoi de mieux que de faire féliciter sur sa soupe par son aïeule !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :