• N comme enfant Naturel né à Noël

    Le champignon N nous expédie vers une nouvelle destination. La cabine s'immobilise au milieu d'un petit bois. Il fait déjà bien nuit et aucun réverbère dans le coin. Nous sommes au beau milieu d'un petit village.

    Un superbe clair de lune éclaire une jolie église située un peu plus loin. Je reconnais sans peine le lieu. Ce petit bois était le lieu de rendez-vous de ma petite bande d'amis il y a au moins trente-cinq ans. Mais ce soir, il manque la table de pique-nique en bois autour de laquelle nous nous retrouvions pour refaire le monde. Mes amis ne sont pas encore nés. Moi non plus d'ailleurs, ça me donne le vertige tout d'un coup.

    Mais je me reprends vite, j'ai trop à apprendre...

    Nous sommes donc à Runan (22). C'est un petit village connu pour l'église Notre Dame de Runan qui appartenait à l'origine aux Templiers. Cette église est classée aux Monuments Historiques.

    N comme enfant Naturel né à Noël

    (Eglise de Runan - Côtes d'Armor)

    Nous entendons des chants religieux s'élever de l'église, les voix sont nombreuses, les chants sont magnifiques.  Nous pénétrons dans l'église. Toute la population de Runan, unie dans une même ferveur, chante pour fêter la naissance de l'enfant né à Bethléem. Minuit Chrétien résonne à mes oreilles, je n'ai jamais rien entendu d'aussi beau....

    Cette douce nuit de Noël, est spéciale à plus d'un titre pour Marie-Noëlle LE MOUHER. Marie Noëlle, entourée de son mari et de ses enfants, chante de tout son cœur. 

    Elle partage le même jour d'anniversaire que le petit Jésus. Chaque année, c'est un sujet de plaisanterie entre Alexandre RAOUL, son époux et leurs enfants.

    D'ailleurs, ils ne vont pas tarder à sortir de l'église, la messe est sur le point de s'achever. Les familles vont bientôt rejoindre leurs pénates. Les enfants sont excités, ce soir il y aura du fricot à la maison, et certainement des sucreries.

    Marie Noëlle contemple avec tendresse sa petite tribu. Elle ne regrette pas d'avoir accepté la demande en mariage d'Alexandre RAOUL. Ils se sont dit oui pour la vie le 24 octobre 1877 à Runan, il avait 32 ans et elle 28.

    Alexandre, lui a donné 9 beaux enfants, cinq garçons et 4 filles.

    Créer un jour une vraie famille était son rêve, et aujourd'hui, elle en a une. Au moins ses enfants, ne seront jamais montrés du doigt . Comme elle, elle l'a été enfant. C'était comme si son statut d'enfant naturel était gravé sur son front. Aujourd'hui, elle se rattrape et panse les plaies du passé à travers ses enfants. Elle est heureuse.

    Elle se sent bénie, bénie par cet enfant Jésus, né comme elle un 25 décembre et né d'un père bien mystérieux, un peu comme elle qui n'a jamais connu le sien......

    Les RAOUL sont rentrés chez eux, le père ferme la porte. A travers une fenêtre, Ralg et moi, apercevons la famille à table.

    Avant de faire honneur au repas préparé avec amour par Marie Noëlle, les enfants, sous l’œil attendri des parents, récitent en cœur le bénédicité.

    Nous sommes le 25 décembre 1895, Ralg et moi, nous nous souhaitons mutuellement un Joyeux Noël............et cela me fait rire car hier et même ce matin, j'étais fin mai .....2017

    N comme enfant Naturel né à Noël

    (Marie Noëlle LE MOUHER / 1848 - 1924) 

    (Source photo familiale Alain RAOUL)

     

    *****************

    Alexandre RAOUL et Marie Noëlle LE MOUHER sont les sosas 36 et 37 de Ronan (côté paternel)

    Informations sur Runan :

     http://www.infobretagne.com/runan-eglise.htm

    http://www.lavieb-aile.com/article-la-maitresse-vitre-de-l-eglise-de-runan-22-123343694.html

     

    Marielle BATHANY - LE GOFF

     

     

     

      

     

          

     

       

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mimi ex sécu
    Samedi 17 Juin à 11:23

    J'aime bien la lettre "N" ! Belle histoire...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :