• N comme Novice

    " Je n'en reviens pas, je passe de pièce en pièce et pas un seul crucifix, donc je ne risque pas de trouver de brin de buis. Quel dommage !

    Oh ! Dieu soit loué une petite statuette à l’effigie de Saint Ronan !"

     Je viens de voir une religieuse apparaître dans ma salle de séjour.

    Je m'apprête à l’interpeller lorsque je réalise que Jean Michel est également présent dans la pièce. Je risque de l'effrayer s'il me voit parler à une personne invisible. Enfin, l'effrayer c'est pas sûr, il va surtout se dire que je suis bonne à enfermer....   

    Jean Michel étant hypnotisé par sa tablette, je réussis, à force de gestes, à attirer l'attention de ma visiteuse et à lui faire comprendre que nous serons bien mieux dans ma chambre.

    Je me demande qui elle peut être, je n'ai aucun indice.

    En plus, difficile de constater une éventuelle ressemblance familiale à cause de sa guimpe qui ne laisse apparaître que l'ovale du visage.

    J'allume la télé afin que le son couvre nos deux voix. Nous nous asseyons sur le lit comme deux copines prêtes à papoter de tout et de rien.

    Finalement, elle me paraît intimidée. Je prends donc la décision d'engager la conversation. 

    "Mets-toi à l'aise. Ici nous ne serons pas dérangées. Tu vas pouvoir me parler de toi mais surtout me dire qui tu es. Car pour le moment, pour moi c'est un mystère. 

    - Marielle, tu connais déjà un peu ma famille. Tu as rencontré ma demi-soeur Marguerite y a quelques jours, d'ailleurs elle te transmet son meilleur souvenir. 

    Je m'appelle Catherine LE FORESTIER, on me connaît aussi sous le prénom de Marie Catherine.

    Je suis née à Pommerit-Jaudy, le 14 juin 1820. Deux ans avant moi, ma soeur avait vu le jour. 

    Nos parents étaient cultivateurs, notre père était Jean Marie LE FORESTIER et notre mère Anne GOURIOU.

    Ils se sont mariés le 17 juillet 1817 à Pommerit-Jaudy.

    Je n'ai jamais connu mon père.

    Ma mère était enceinte de 6 mois lorsque mon père est mort.

    Il est mort au mois de mars , le 7 mars 1820, et moi je suis née le 14 juin.

    Je suis donc une enfant posthume.

    J'ai cinq ans quand maman est demandée en mariage par Jean Marie LE GONIDEC. Ils se marient le 1er octobre 1825 à Pommerit-Jaudy. J'ai donc un beau-père ou encore comme on dit un parâtre.

     Le 7 juillet 1827, c'est avec joie que j'accueille une nouvelle petite soeur, Marguerite. c'est elle que tu connais. Le 20 juillet 1828, c'est Jeanne Yvonne qui viendra agrandir notre fratrie.

    Mais nous n'allons pas tarder à être séparées. Anne, notre maman, décède à 33 ans , le 30 juillet 1829. 

    J'ai  9 ans lorsque maman meurt.

    Orpheline, je suis certainement confiée à des membres de ma famille. Peut-être même à Jean-Marie Gouriou, le frère de ma mère qui est vicaire. 

    C'est peut-être pour suivre son exemple ou parce-que la vie monacale m'attire tout particulièrement, qu' après une période de postulat, je demande à faire mon noviciat au sein de la Communauté des soeurs de la Croix de Montbareil à Guingamp (22).

    Hélas, mon rêve de rejoindre à part entière la communauté des soeurs de la Croix sera brisé le 30 mai 1843.

    Je quitte cette vie à 23 ans. Mon acte de décès indiquera un prénom en plus, celui de Marie, je l'ai peut-être pris en hommage à notre Sainte Vierge, mère de Dieu."

     Nous sommes restées quelques instants sans rien dire, à nous observer.

    Puis, pendant plus d'une heure nous avons parlé de nos différentes croyances ainsi que de l'évolution de l'Eglise.

    Nous nous sommes quittées, en nous promettant, un jour, de reprendre cette passionnante conversation.

    dc

    (Acte de décès de Marie Catherine LE FORESTIER - 30/05/1843- Guingamp) 

     

    **************           

    Marie Catherine LE FORESTIER est la petite-fille de Raoul GOURIOU et de Marie Yvonne LE CLECH, sosa 306 et 307 de Ronan (branche paternelle) 

     

     Marielle BATHANY-LE GOFF

    Pour me contacter :

    marielle.le-goff@wanadoo.fr   


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :