• RDV Ancestral avec Jean Marie LE BERRE de Ploëzal

     

    J'ouvre un œil, le radioréveil indique 01:50.

    La chambre est éclairée par une vive source lumineuse provenant de l'extérieur.

    Mais ce n'est pas ce qui m'a tiré de mon sommeil.

    J'ai l'impression d'entendre, un millier de fois amplifié, le rugissement d'un monstre.

    Mais visiblement , il n'y a que moi que cela empêche de dormir .

    Jean Michel dort comme un bébé et Ronan aussi…

    Eux,  au moins, ils récupèrent des trois soirs de concerts de la Fête du Bruit de Landerneau (29).

    Tandis que moi , je crois bien qu'après la Fête du Bruit je rempile avec la Nuit du Bruit…

     

    Le monstre en question est une moissonneuse qui fait son show dans le champ voisin situé en face de ma maison.

    Je sais que j'en ai au moins pour une heure, peut-être même plus.

    Et pourquoi ne pas assister au spectacle ?

    J'attrape ma robe de chambre, descends l'escalier et ouvre la porte d'entrée.

    Un pas de plus….et je me retrouve en plein champ, mais pas celui du voisin devant chez moi.

    En plein champ et en pleine journée, c'est l'été, il fait beau, il fait chaud, les oiseaux chantent…

     

    "Je t'attends depuis un bout de temps !"

    Surprise, je fais volte-face. 

    Je découvre, assis sous un pommier , un homme d'une cinquantaine d'années.

    Posée prés de lui, son outil de travail , une faux, attend que son propriétaire achève de déjeuner.

    Avec un grand sourire, il m'offre une pomme qu'il vient de peler.

    Je m'installe près de lui.

     

    Pas besoin de lui demander son identité. 

    Je croque une pomme en compagnie de Jean Marie LE BERRE, le sosa 34 de mon fils Ronan.

    Il est né le 17 août 1826 à Ploëzal de Jean Marie LE BERRE et de Françoise LE BERRE. 

     

    Nous profitons du temps de dégustation des pommes pour nous observer.

    Puis je me lance :

     

    "Comment savais-tu que je viendrais ?

    Je t'ai vu en rêve...... plusieurs fois. Tu cherchais des réponses.

    - Tu n'as pas peur de moi ?

    - Non, j'ai de quoi me défendre me fait-il en désignant sa faux, tu n'as pas l'air très dangereuse et je sais que tu fais partie du futur de ma famille.

    Nous sommes en quelle année ?

    - En 1882, le 14 août 1882. Le président de notre IIIème  République est Jules GREVY, d'ailleurs demain le 15 c'est son anniversaire, il aura 74 ans. Mais je ne pense pas que ce soit la vie du président qui t'intéresse…..pose tes questions.... .

    - Mon fils Ronan descend de ton union avec Marie CAMUS, ta première épouse. Mais ton deuxième mariage avec Marie Perrine CAMUS  a perturbé pendant quelques temps mes recherches. J'ai mis un peu de temps a réaliser qu'il s'agissait de deux femmes différentes.

    - Deux femmes admirables, mes deux Marie.  Marie Perrine a élevé ma petite Marie et mon petit François comme si elle était leur mère. Et la naissance de notre Sylvain n'a rien modifié.  La perte de François, l'année passée, l'a plongée dans un très grand chagrin. Sur mes 6 enfants , seuls Marie et Sylvain sont en vie aujourd'hui.

    - Mon mari et mon fils font partie des descendants de Marie mais je sais que Sylvain a également une descendance.

    -J'en suis heureux et surtout tellement fier, tu me réconfortes vraiment beaucoup  me dit Jean Marie, les larmes aux yeux.

    - Revenons à tes deux épouses, j'ai été très surprise de te voir épouser deux femmes portant le même nom de famille.

    - Pourquoi ? Jean Marie semble surpris que je sois surprise….puis je le vois sourire et …se mettre franchement à rire………Toi , tu ne sais pas qui est Marie Perrine….

    - Pas la sœur de Marie en tout cas ! lui répondis-je un peu vexée.

    - Non pas sa sœur, tu as raison Marielle,  mais elle est sa nièce…

     

    Les bras m'en tombent, je ne l'ai pas vu venir celle-là, et moi qui ai écrit que je n'avais pas trouvé de lien de parenté entre elles. 

     

    - Marie Perrine est la fille de Guillaume CAMUS, le frère de Marie, ma première épouse. Je suis donc devenu le gendre de mon beau-père et le beau-frère de mes neveux et nièces.  Bon, j'arrête de te taquiner mais….finalement, je suis assez content du tour que je t'ai joué….dommage que tu ne puisses voir ta tête Marielle !

     

    RDV Ancestral avec Jean Marie LE BERRE de Ploëzal

    Il m'a bien eu le Jean Marie, et cela le fait rire et de plus en plus encore…..et moi aussi je me laisse gagner par une furieuse envie de rire, de rire mais de rire…..

    Au bout de dix minutes, après nous être calmés, je réalise que l'heure de quitter Jean Marie arrive.

    Jean Marie, lui, doit rejoindre d'autres journaliers pour la moisson.

     

    Avant de nous séparer, il me glisse à l'oreille :

    "Tu as maintenant une feuille de route pour tes recherches , je te conseille de ne jamais négliger les liens entre les familles, la famille CAMUS a encore beaucoup à t'apprendre, et tu as aussi encore pas mal à faire du côté des LE BERRE." 

     

    Il a à peine fini sa phrase que de nouveau je me réveille.

    Jean Michel, en bas dans la cuisine, m'interpelle :

    "Viens voir Marielle, le champ en face a été moissonné cette nuit ! Je n'ai rien entendu et toi ? "

     

    Avec étonnement, je me retrouve dans mon lit, bien emmitouflée dans ma robe de chambre.

    Dans une des poches, je découvre un trognon de pomme et la carte téléphonique que m'a laissée RALG à la fin du Challenge AZ.

    Pas difficile de comprendre de quelle façon j'ai rencontré Jean Marie LE BERRE.

    Il est temps de me lever, la reconstitution de la famille CAMUS sera la priorité de la journée.

    J'ai du pain sur la planche comme dirait ma mère ………….et j'adore cela….

     

    Marielle BATHANY-LE GOFF 

     


  • Commentaires

    1
    MARTINEAU Dominique
    Dimanche 20 Août à 11:56

    Bonjour Marielle, c'est d'abord votre nom de famille qui m'a attirée car j'ai commencé ma généalogie par Anne-Marie LE GOFF mon AGM du côté de mon père. Puis votre histoire familiale. Bravo pour votre imagination mêlée de faits réels. C'est vrai que la généalogie nous emmène parfois très loin... Difficile de comprendre certains liens tel celui que vous décrivez mais c'est la réalité. Merci pour ce partage. Bon dimanche à vous et bonnes futures recherches. 

      • Dimanche 20 Août à 15:38

        Merci beaucoup Dominique pour ce commentaire. Je suis très touchée. je vous souhaite également de bonnes futures recherches. 

         

    2
    Cordier
    Dimanche 20 Août à 15:41

    bravo pour votre récit, trés émouvant et trés bien énoncé, il y du coeur, de l'amour de nos ancêtres, vous m'avez beaucoup ému, merci

    Jean Paul

      • Dimanche 20 Août à 17:07

        Merci de m'avoir lu Jean Paul, votre commentaire m'encourage !

        Marielle

         

    3
    Dimanche 20 Août à 19:30
    Briqueloup

    Quel humour, j'aime beaucoup ce premier RDVAncestral ! 

    Il est étonnant cet aieul facétieux qui te connait et t'attend pour t'expliquer les noeuds des branches généalogiques. 

      • Dimanche 20 Août à 22:13

        Merci Marie ! Bien contente que ma petite histoire te plaise. Bonne semaine !

        Marielle 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :