• U comme Union brisée

     

                              "A l'heure où la nuit passe au milieu des tranchées,

    Ma très chère Augustine, je t’écris sans tarder,
    Le froid pique et me glace et j'ai peur de tomber.
    Je ne pense qu'à toi, 
    Mais je suis un soldat.
    Mais surtout ne t'en fais pas,
    Je serai bientôt là.
    Et tu seras fière de moi."

     

     

    Nous sommes en 1914, elle ne s’appelle pas Augustine mais Eugénie.

    Son époux, comme tant d'autres, a été mobilisé le 1er août 1914, il est arrivé au corps le 4. 

     Eugénie reçoit des lettres de son soldat, qui lui demande des nouvelles de leurs deux garçons, Joseph et  Alexis qui ont respectivement deux et un an. Yves LE FORESTIER s'inquiète également de la santé de son Eugénie car en ce mois d'août, elle est près de son terme. Yves sera de nouveau papa d'un troisième garçon qui sera prénommé Marcel le 19 août 1914.    

    "A l'heure où la guerre chasse des garçons par milliers,
    Si loin de la maison et la fleur au canon.
    Ces autres que l'on tue sont les mêmes que moi.
    Mais je ne pleure pas,
    Car je suis un soldat
    Mais surtout ne t'en fais pas,
    Je serai bientôt là
    Et tu seras fière de moi." 

     

    Yves LE FORESTIER est né le 24 octobre 1875 à Bégard (22) d'Yves LE FORESTIER et de Jeanne Yvonne LE BEAUDOUR.

    A trente cinq ans, il a épousé Eugénie TILY qui en avait vingt cinq. Le mariage a eu lieu à Plouëc le 31 mai 1911.

    Ensemble, ils auront trois garçons.   

    "A l'heure où la mort passe dans le fleuve à mes pieds,
    De la boue qui s'en va des godasses et des rats.
    Je revoie tes yeux clairs, j'essaie d'imaginer
    L'hiver auprès de toi,
    Mais je suis un soldat,
    Je ne sens plus mes bras,
    Tout tourne autour de moi,
    Mon Dieu sors moi de là." 

     

    U comme Union brisée

     

    Hélas, Yves ne reviendra pas, a t-il au moins obtenu une permission pour venir embrasser son petit dernier ? Rien n'est moins sûr .

    Il va perdre la vie sur le champ de bataille, tué à l'ennemi comme on dit. Mort pour la France le 19 novembre 1914 à HOUTHULST en Belgique. 

    D'après les informations indiquées sur la fiche disponible sur le site "Mémoire des hommes", il sera inhumé par les allemands. 

     

    U comme Union brisée

                             

                               "Ma très chère Augustine, j'aimerai te confier

    Nos plus beaux souvenirs et nos enfants rêvés
    Je crois pouvoir le dire nous nous sommes aimés.
    Je t'aime une dernière fois.
    Je ne suis qu'un soldat.
    Non je ne reviendrai pas.
    Je n'étais qu'un soldat.
    Prends soin de toi" 

     

     

     

    Le 23 août 1919, le décès d'Yves LE FORESTIER est confirmé par jugement.

    Eugénie va se remarier le 24 septembre 1919 avec François Marie LIRZIN. 

    Le 20 juillet précédent, elle lui a donné un fils Louis Marcel, qui sera légitimé lors de leur mariage. Quatre enfants suivront, dont Yves Marie le pépé (arrière-grand-père sosa 10) de Ronan.  

    François Marie LIRZIN et Eugénie TILY sont les sosa 20 et 21 de Ronan (branche paternelle). 

    *********************************

    Je n'ai pu résister à publier les paroles d'une chanson de Florent PAGNY que j'écoute en boucle depuis quelques jours. (suivre le lien) Le soldat  de l'album 'Vieillir avec toi" de 2013.

    J'aime à imaginer que l'histoire d'amour d'Eugénie et Yves ressemblait un peu à cela.

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :