• Z comme Z Z TOP et Antoine MALTOZEC

    Vendredi soir, la semaine est finie. Le week-end commence.

    Il commencera vraiment lorsque j'aurai franchi la porte de la maison.

    J'y suis ! Je me débarrasse de mon manteau en tentant de reconnaître le groupe que Jean Michel écoute. C'est étonnant, je l'entends râler ....

    " Zut, j'arrive plus à arrêter le CD. Pourtant les piles de la télécommande sont neuves. Ça fait trois fois que je recommence. Mais c'est une histoire de fou... j'appuie bien sur le bon bouton ....Ronan, tu n'as pas touché à la télécommande par hasard ?

    - Non ! j'ai rien fait ! répond Ronan, c'est peut-être maman ....ben tiens ! et pourquoi pas la reine d'Angleterre ?  il commence bien mon week-end !

    - C'est pas possible ! Ce cd était rangé hier,  ta mère ne se sert que de Spotify et de Youtube et encore c'est pour répéter sa danse country. En plus ZZ TOP est loin d'être son groupe préféré.

    - D'ailleurs pas certain qu'elle connaisse ZZ TOP renchérit mon rejeton"

    Franchement, mon fils me prend pour une bille !  Moi ! Ne pas connaître ZZ TOP !

    Ils vont voir ce qu'ils vont voir. Je débarque dans le séjour prête à régler mes comptes.

    Mais je suis stoppée net !

    Le père et le fils ne sont pas seul, je n'irai pas jusqu'à dire que le saint esprit y est aussi. Mais presque !

    Il y a bien un esprit mais pas certain qu'il soit sain !

    Le dernier visiteur du mois de novembre est là. Dès que Jean Michel arrête la musique, le visiteur appuie  de nouveau sur le bouton marche de la télécommande. Et ça le fait bien rire !   

    Il est temps d'arrêter les dégâts.

    Sous le regard stupéfait du père et du fils, j'enlève les piles de la télécommande, entraîne l'esprit visiteur dans une autre pièce et lance avant de disparaître : 

    " Je vais écrire le Z, c'est moi qui ai écouté ZZ TOP ce matin avant de partir et pour celui que ça intéresse je sais que le groupe est originaire de Houston et qu'il date de 1969 !"

      J'ai paré au plus pressé. Je vais pouvoir m'occuper de mon visiteur.

    - Je me suis bien amusé avec cette petite boîte, mes descendants m'ont fait bien rire. Fallait bien que je m'occupe en attendant que tu rentres du bureau.

    - Et moi ? je vais leur expliquer comment cette histoire de télécommande ? 

    - Dis la vérité , dis que c'est moi , moi le sosa 158 de Ronan, moi Antoine MALTOZEC né le 3 mars 1800 à Coatascorn (22).

    Mes parents sont Jacques MALTOZEC et Catherine DOLLO.

    J'ai 35 ans lorsque j'épouse Marie Madeleine LE PEUCH. Elle est plus âgée que moi, elle a déjà 43 ans.

    Marie Madeleine est veuve. Son premier époux était Pierre LE MOAL.

    De cette première union elle aura trois garçons et une fille.

    Sa fille Marie Françoise épousera François AVE, un des fils de Jean Marie AVE et de Jeanne DURAND qui sont aussi les ancêtres de Jean Michel et donc de Ronan.

    Notre mariage va agrandir la famille.

    Marie Madeleine va me donner un seul enfant, une petite fille que nous allons prénommer Marie Louise.

    Marie Louise est née à Ploëzal (22) le 13 févier 1837.

    En 1860, elle épousera Jean Marie LE BOLLOCH.

    Deux des résultats de ce mariage sont dans la pièce à côté. Et ma foi , ils me plaisent bien ces deux là. 

    Ma vie de laboureur va trouver son point final le 21 juillet 1853 à Ploëzal (22), j'ai 53 ans . C'est mon frère Jean qui ira déclarer mon décès. 

    Voilà Marielle, tu as de quoi écrire ton dernier billet. Je suis ton dernier visiteur.

    Je vais devoir m'en aller maintenant .

    Mais je crois que je reviendrai écouter ZZ TOP ainsi que d'autres groupes car Jean Michel et Ronan ont une sacrée collection de disques.

    Antoine me laisse seule, pas pour longtemps, on me réclame la télécommande que j'ai toujours en main...   

    dc

    ( décès Antoine MALTOZEC -1853 Ploëzal- AD22) 

     

    ************************

    Antoine MALTOZEC et Marie LE PEUCH sont les sosa 158 et 159 de Ronan (branche paternelle)

    Jean Marie AVE et Jeanne DURAND sont les sosa 354 et 355 de Ronan (branche paternelle) 

    ************************

    C'est le dernier billet de mon Challenge AZ 2018.

     

    Je remercie ma soeur Ida ( la Madame Bled de la famille) d'avoir la patience d'attendre chaque soir que je publie afin de me relire.

    Merci à Jean Michel d'avoir la patience de supporter chaque soir depuis un mois mes longues séances d'écriture.

    Merci à mes lecteurs pour les petits mots d'encouragements sur le blog, facebook et twitter ainsi que sur la messagerie de mon téléphone ( Thierry c'est bien de toi que je parle !)

    Merci à Sophie BOUDAREL d'avoir inventé ce challenge.

    Merci à Brigitte SNEJKOWSKY de s'occuper de la logistique ( tableau google sheets).   

    Et surtout merci aux habitants de l'arbre familial de Ronan d'être encore là à travers des documents. 

    Merci et à l'année prochaine....maintenant je vais me consacrer à la lecture des billets des autres participants du challenge et il y a de quoi faire...

     

    Marielle BATHANY- LE GOFF

    pour me contacter : marielle.le-goff@wanadoo.fr


  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Décembre à 09:24

    Bravo et félicitations pour ce challenge original. Je vois que la cabine téléphonique n'est plus utile; heureusement parce qu'on n'en trouve plus beaucoup et en plus ça laisse des traces sur le gazon ! C'est la fin du challenge, mais pas celle des visites impromptues j'espère.

    Bonne continuation,

    Mélanie - Murmures d'ancêtres

    2
    Mardi 4 Décembre à 20:34

    1er commentaire sur votre site et j'ai juste envie de vous dire un grand MERCI ! Je me suis bien amusée à vous lire, c'était une petite page récréative dans ma vie quotidienne :) J'espère que vos ancêtres continueront à vous rendre visite !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :